Quand les écrivains parlent AOC…

les écrivains et le vin - citation

Si l’actualité du vin vous intéresse ou si vous suivez l’agenda Oenotourisme de la région PACA, en ce moment dans la ville de Châteauneuf du Pape, vous pouvez voir une exposition de 30 tableaux en relation avec « Les Écrivains du vin », le livre de Marc Lagrange.

Les écrivains et le vin c’est une longue histoire. Voici d’ailleurs, 3 écrivains qui ont participé à la notoriété de nos appellations et de ce précieux breuvage.
A appréciez toujours avec modération !

Les auteurs et le vin de Bordeaux

Commençons par Ausone, ce poète né en l’an 309, proche de l’empereur Gratien. Ses écrits feront la gloire du vin et notamment des vins du vignoble Bordelais. Le célèbre cru de Saint-Emilion, le Château Ausone en tirera par ailleurs son nom.

« Je suis plus fier de mon vignoble bordelais que de mon œuvre littéraire. » Ausone

Voici un autre poète, qui fera l’éloge des vins de Bordeaux, particulièrement adapté pour une longue garde, c’est Alfred de Musset.

« J’aime le Bordeaux, surtout dans sa vieillesse ; j’aime tous les vins francs, parce qu’ils font aimer.

Colette et les vins de Jurançon

Cette auteur connue et reconnue comme grande épicurienne et très gourmande, nous a laissé beaucoup de citations autour du vin.

Mais plus qu’écrire sur le vin, elle vivait vraiment cet amour de la terre et du vin. Elle participait régulièrement aux vendanges par exemple.
Pour elle, le vin était un breuvage magique.

Voici une de ces citations où elle compare joliment les vins du Jurançon à une rencontre amoureuse.

« Je fis, adolescente, la rencontre d’un prince enflammé, impétueux, traître comme tous les grands séducteurs : le jurançon. » Sidonie-Gabrielle Colette

Enfin la liste des écrivains et du vin est sans fin. Elle empreinte la route des vins que suivent les amateurs des vins de France. Des vins d’Alsace, aux vins de Bourgogne, en passant par l’appellation Châteauneuf du Pape.

les écrivains et le vin - citation

Nous terminerons donc cette liste avec la citation de Raymond Devos

 » Qu’est-ce que vous regardez ? C’est la carte routière ? – Non ! C’est la carte des vins. C’est pour éviter les bouchons ! « .


Déboucher le vin – Astuce du jour !

art de déboucher du vin

On vous en parle tous les jours, en ce moment avec le soleil qui revient et les vacances scolaires (encore pour la zone Marseille et la région Parisienne) c’est le retour en force des barbecues et des apéritifs improvisés entre amis. C’est bien beau de sortir les bouteilles mais maîtrisez-vous l’art de déboucher du vin ? Non ?Alors suivez nos conseils suivants et épatez vos futurs convives !

Préparez la bouteille de vin avant de la déboucher

Le vin à bonne température

Déboucher une bouteille c’est tout un art, mais ce sont aussi quelques préparatifs au préalable. Si vous achetez votre vin chez votre caviste, il devrait être à bonne température.

Sinon sortir la bouteille de vin de votre cave à vin quelques heures avant, afin que votre bouteille soit à température de salle.
Idéalement entre 15 et 18°c pour un vin rouge comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessous.

art déboucher vin

Enlevez la capsule avant de déboucher le vin !

Oui cela semble évident, mais là aussi il y a quelques principes. Pour le faire dans les règles de l’art : découpez la capsule en aluminium avec un couteau ou la lame de votre tire-bouchon au milieu de la bague ou sous la bague.

déboucher vin découper bague bouteille

Art de déboucher le vin en 2 étapes

Tout d’abord pensez à utiliser un tire-bouchon classique ou traditionnel comme les fameux tire-bouchon sommelier. Vous pouvez encore en trouver quelques uns chez les cavistes qui vendent des accessoires autour du vin. Surtout si vous voulez déboucher un vieux millésime.

Maintenant positionnez votre tire-bouchon légèrement penché pour faire pénétrer la tige dans le bouchon sur quelques millimètres de profondeur. Comme sur la photo ci-dessous. Puis remettre en position verticale pour rentrer toute la tige.
Veillez à ce que la tige ne dépasse pas le bouchon, car cela ferait tomber quelques morceaux de liège dans la bouteille qu’il faudra ensuite filtrer.

art de déboucher le vin

Enfin la vraie astuce est de maintenir le tire-bouchon d’une main et de faire tourner la bouteille de l’autre main. Tirez ensuite le bouchon et votre vin est prêt à être dégusté avec modération toujours.

 

 


Au Japon, fais comme les japonais …

gastronomie japonaise

La cuisine japonaise ? Bien sûr que vous connaissez ! Les sushis, sahimis et autres petits plats se finissant en « is » (hihihihi)… Mais êtes vous vraiment certains que c’est ce que consomment les japonais du Japon ?
Peut-être pas après tout !

Les sushis ne sont pas sacrés rois du Japon !

Hé non ! Les sushis and co ne sont pas les mets que mangent traditionnellement les japonais. D’ailleurs si vous avez déjà lu ou vu des mangas, vous vous en êtes sûrement aperçu ! A quel moment avez-vous vu Naruto, Luffy (pour les plus jeunes) ou Sangoku pour les puristes (ou les plus vieux) manger des petites boules de riz surmontées d’une tranche de poisson cru ?

JAMAIS ! Certainement parce qu’en fait au pays du soleil levant ce n’est pas tant les préparations à base de poissons crus qui sont la star des repas, même si (on est d’accord) le riz reste la base de l’alimentation des japonais.

Du riz, matin, midi et soir… et de la soupe !

Donc non ! au Japon le sushi n’est pas le plat traditionnel de la population.
Les japonais ont des règles strictes en manière de nourriture et tout ou presque fait l’objet d’un rituel sérieux.
Ainsi au petit déjeuner, qui peut être traditionnel ou occidental, on retrouvera du riz, de la soupe miso et même un œuf cru pour verser sur le riz.
Le déjeuner est souvent enfermé dans un « bento » (sorte de boîte repas qui renferme l’intégralité du repas, de l’entrée au dessert).
Enfin le dîner, moment de partage, mais souvent aussi repas où la tradition est le plus souvent respectée. Ainsi le soir il y a ce que les japonais appellent l’ichijū sansai, qu’on peut traduire par une soupe, du riz et trois assiettes.
La variété prime plus que la qualité, ainsi que les formes et les couleurs.

Ainsi les trois assiettes pourront proposer, entre autres, des grillades (yakimono), des aliments vapeur (mushimono) ou encore aliments frits, que l’on appelle en France des tempura (agemono).

Voilà, vous savez tout ! Donc ne vous attendez pas à manger des sushis au Japon, mais une chose est sûre vous vous régalerez !!!!


On mange quoi à midi en France ?

où faire pause déjeuner france

La gastronomie française est inscrite au patrimoine de l’humanité, par les experts de l’Unesco depuis 2017. La pause déjeuner en France devrait aussi en faire partie ! Car, c’est bien connu les français aiment manger, mais qu’en est-il du temps de midi ? Que mange-t-on pendant le déjeuner en France ?

Quelques éléments de réponses avant de reprendre courageusement le travail …

La pause déjeuner en France, le Saint presque Graal !

Si il y a bien un avantage social auquel il ne faut pas toucher en France, c’est celui de la pause déjeuner !
Ce moment tant attendu, où salariés et indépendants peuvent enfin se détendre. Que ce soit entre collègues de travail à la cantine ou au restaurant avec ses clients professionnels, la pause déjeuner fait partie d’un art de vivre à la française.

Un certain « French art de vivre » comme se plaisent à la dire nos amis d’outre-manche.

la pause dejeuner en france

Qu’est-ce qu’on mange à la pause déjeuner ?

Les produits bio et frais sont de plus en plus sollicités par les français à la pause déjeuner et finalement pas tant les restes ramenés de la maison.

16% des français privilégient le fast-food du temps de midi et tout de même 9% prennent le temps de savourer le déjeuner dans un restaurant.
Que ce soit un restaurant traditionnel, gastronomique ou spécialisé comme un restaurant de sushi.

pause déjeuner sushi aix
Nous détenons également le titre de plus gros consommateurs de sushis en Europe ! Pas si incroyable, la baguette ne fait-elle pas partie de notre emblématique image de marque ;-).

L’actualité de la cuisine japonaise et les sushis intéressent par ailleurs beaucoup les français. Le sushi est le deuxième plat à base de poisson préféré  des français, selon une étude TNS Sofrès de 2016.

Alors si vous avez envie de ne plus faire la pause déjeuner ou que vous ne prenez pas le temps de faire cette pause, changez immédiatement d’avis.
De plus, cela est fortement recommandé pour votre santé ;-).


Accord gourmand vin et chocolat

accord vin et chocolat

Les fêtes de Pâques sont passées laissant derrière une jolie ribambelle de pépites en chocolat. Poules et lapins de chocolatier se retrouvent alors à disposition des grands gourmands 😉 ! Voici un accord gourmand autour du vin et chocolat qui vous permettra de consommer modérément mais avec délice, les restes de chocolat de Pâques !

Les bienfaits du chocolat

Connaissez-vous les bienfaits du chocolat ? Les fibres qui composent le chocolat stimulent le transit  intestinal. Le chocolat en contient plus que certains légumes comme la courgette. Incroyable, non ?!

Le vin et le chocolat (cacao) sont aussi intimement liés par les antioxydants, polyphénols qu’ils contiennent et qui participent à la protection de notre système immunitaire.

De là à dire, que c’est pour cela que l’accord vin et chocolat fonctionne si  bien, il n’y a qu’un pas !

Quel accord autour du vin et chocolat ?

accord vin chateauneuf et chocolat

Maintenant que vous avez bonne conscience de manger ces délicieux chocolats initialement apportés pour vos enfants par les lapins de Pâques, voici un accord vin et chocolat, si gourmand, que nous vous recommandons de tester.

Un vin rouge forcément, comme un bon chateauneuf du pape que vous avez présenté sur votre belle table de Pâques sur le traditionnel gigot d’agneau de 7 heures.
Oui car les tanins du vin s’équilibrent avec les tanins du cacao. Il faut donc un vin qui soit aussi puissant que le sera votre cacao de chocolatier.

Mais attention à ce que le vin ne prenne pas le dessus sur le chocolat !

Ceci étant, la structure mais aussi la finesse et l’élégance d’un grand Chateauneuf du Pape se mariera parfaitement avec un savoureux gâteau au chocolat. Vous pouvez ainsi le préparer avec les restes de chocolats de Pâques.
Une astuce anti gaspillage qui plus est, dans l’air du temps  !

Désormais vous ne verrez plus l’accord vin et chocolat comme auparavant, mais n’oubliez pas de consommer toujours avec modération !


Un repas bien arrosé !

cave à vins

Contrairement à la croyance populaire, un « repas bien arrosé » ne signifie pas sortir ivre d’un déjeuner ou d’un dîner. En effet il s’agit plutôt d’un bon repas « arrosé » d’un bon vin. C’est donc plus la qualité que la quantité qui prime !
Mais savez-vous trouver le « bon » vin en toute occasion ?

Choisir son vin dans une cave à vins

Il est bien loin le temps où les caves à vins étaient réservées à une élite de connaisseurs et de consommateurs raffinés.
Exit l’époque où le peuple allait chercher ses bouteilles en grande surface faute de moyens ou de connaissances !

Dorénavant un peu partout en France, et pas seulement dans les grandes villes Paris, Bordeaux ou Aix-en-Provence, les caves à vins fleurissent pour le plus grand bonheur de tous. Cépages, origines, régions : enfin tout un monde nouveau vous est accessible ! Ne craignez pas votre ignorance : la plupart des « vendeurs » dans les caves à vins ne sont pas seulement des commerciaux mais souvent des passionnés et sauront parfaitement vous conseiller.

Une cave à vins pour tous les plaisirs de la chère

Allier l’utile à l’agréable, c’est bien et on connaît tous cette « expression » ! Comme par exemple devoir acheter une bonne bouteille dans une cave à vins.
Mais allier l’agréable avec l’agréable, c’est encore mieux ! Mais comment faire ? Tout simplement en programmant un déjeuner ou un dîner dans un restaurant à vins ! Le concept 2en1 en quelque sorte. Vous avez un achat à faire, alors profitez-en pour vous restaurer dans un lieu marqué par la bistronomie haut-de-gamme. Et au-delà de votre achat prévu à la cave à vins, craquez pour la bouteille que vous aurez eu plaisir à déguster pendant votre repas.

Dans le Sud de la France, plus précisément à Aix-en-Provence, un restaurant à vins vous attend pour vous proposer des plats frais et typiques de la région et des vins.

N’oubliez pas de consommer avec modération !


Quand la vigne s’éveille

Châteauneuf-Du-Pape

Après le froid et l’hiver qui vient de s’écouler pendant de longs mois, place au printemps ! Et avec la belle saison, tout refleurit. La nature s’éveille de son long sommeil et fleurs et fruits sortent de leur torpeur hivernale.
Et la vigne n’échappe pas à ce cycle naturel.

Le palissage, une technique bien connue pour les vins estampillés Châteauneuf-Du-Pape

Après la taille du début d’année, c’est maintenant l’heure du débourrement. Des petits bourgeons, timides encore, font leur apparition.
Afin de bien les guider, les vignerons palissent la vigne sur des fils de terre à l’horizontal. C’est une pratique très courante et fortement recommandée.
Certains domaines comme les vignobles de Châteauneuf-du-Pape accordent une attention toute particulière à ce palissage.

En effet les sarments doivent être bien maintenus afin de pouvoir se gorger au maximum de soleil et d’eau pour donner des raisins de très bonne qualité, riches en sucre et pourquoi pas être source de grand millésime ?!
Dans les contrées du Sud-Est, entre mer et montagnes où plusieurs domaines s’illustrent dans le vin Châteauneuf-du Pape comme le château Cabrières, le château MontRedon ou encore le domaine Charvin, cette pratique est un des atouts essentiels en attendant la récolte.

Une pratique ancestrale

Le palissage de la vigne s’est fait connaître dès l’époque Gallo-Romaine.
Les vignerons utilisaient alors des échalas fabriqués à partir de bois de chêne ou de châtaigner.
Bien sûr les fils de fer tels que nous les connaissons aujourd’hui n’existaient pas, mais ce système avait le gros avantage de respecter une harmonie naturelle pure.
Il est certain que l’Homme moderne n’a rien inventé !

Et après ?

Lorsque les sarments sauront dans quelle direction aller, il sera temps de faire un second débourrage.
Mais ceci est une autre histoire qui vous emmènera plus précisément sur les hauts plateaux de la Provence.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, toujours consommer avec modération !