Manger de la ferme à l’assiette, c’est consommer mieux !

consommer mieux

Comment consommer mieux et plus sain en 2019  ? Voilà un sujet à la fois facile et difficile à traiter. La mode est à une consommation plus responsable, plus végan mais cela n’existait-il pas déjà il y a plusieurs décennies ? Nos grands-parents n’étaient-ils pas des consommateurs éco-responsables ? Ils mangeaient directement du producteur au consommateur et certainement pas de la viande tous les jours.

Même si les traitements chimiques des champs de l’époque dans les grandes culture, n’étaient pas plus sains qu’aujourd’hui, on avait tout de même ce « bon sens paysan » de consommer des produits de saison.

consommer mieux

Trouver de bons produits près de chez soi

Manger sainement c’est tout d’abord faire un geste pour la planète. Oui c’est en effet préoccupant, tout le monde en parle tout le monde le sait, mais en a t-on vraiment conscience ?

Cela commence par des gestes simples, comme allez acheter ses légumes sur le marché en privilégiant les produits de saison et de proximité. Pour éviter tout simplement ce que l’on appelle l’empreinte carbone. Oui, est-il vraiment nécessaire de manger des tomates en toute saison ? Cela vaut-il le coup de manger des fraises en plein hiver, sans goût, sans saveur, sans âme ?

Trouver aussi des produits de la ferme sur internet

Alors oui, me direz-vous tout le monde n’habite pas à la campagne ou dans le centre de Paris, où fleurisse bon nombre d’épicerie bio en direct du terroir !
Mais où que vous soyez le terroir s’invite dans votre assiette désormais. Vous pouvez trouver sur internet, bon nombre de petites boutiques en ligne vendant des produits de la ferme à des prix accessibles, avec une livraison en direct chez vous.

Vous n’avez donc plus d’excuses de ne pas avoir le temps de passer au marché le dimanche matin pour consommer mieux.
Alors c’est vrai, on ne vous cache pas que vous ne pourrez peut-être pas toujours trouver l’ensemble de votre liste de courses de la ferme sur internet, mais bon ne serait-il pas temps d’apprendre à faire avec moins de produits ?

 


Bien choisir ses vins avant d’acheter – Episode 2

choisir ses vins de garde

Dans notre premier épisode « Comment bien choisir ses vins ? » nous vous parlions d’effectuer une première sélection autour du millésime dans un premier temps. Puis de prendre conseils auprès de critique gastronomique & vin et sur les guides des vins. Voici deux autres conseils de bons sens avant de sélectionner le prochain que vous stockerez dans votre cave à vin.

Choisissez de grandes appellations

Attention ne bondissez pas en lisant ce titre qui pourrait vous faire penser que seules les grands vins de Bordeaux ou les Chateauneuf du Pape se prêtent à de longues gardes.
Ce n’est pas là mon propos, mais il est vrai que pour commencer une jolie collection de vins de garde, certaines appellations seront disons ce que l’on appelle des « valeurs sures ».
Le but est de prévoir un petit budget pour quelques caisses de ces vins « de garde ».

Certains appellations de la Vallée du Rhône sont réputées pour leurs longues garde mais ne vous fiez pas seulement à l’étiquette et au texte « grand cru » ou « grand vin » ou « vin de garde » ne sont pas la preuve de la garde de vos vins.

Alors au sein des grandes appellations, choisissez tout d’abord les domaines qui font parler d’eux depuis de nombreux millésimes, des maisons familiales des petits domaines aussi parfois confidentiels que vous trouverez sur les guides et qui méritent que l’on s’y attarde.

Faites un tour chez le vigneron !

Le lien est aussi primordial dans l’acte d’achat d’un vin. Alors n’oubliez pas l’essentiel, avant d’acheter vos vins faites un petit tour par les domaines et rencontrez les vignerons.

Les occasions de déguster dans les domaines ou lors de salons vignerons sont nombreuses. Que vous soyez sur Paris ou à la campagne, les salons du vin à destination des particuliers, comme le salon des Vignerons Indépendants par exemple ont lieu toute l’année.

Profitez-en pour parfaire votre palais et trouver les types de vins que vous trouverez pour votre cave à vin.


Des idées cadeaux pour les amoureux de cuisine japonaise !

fete mere cadeau cuisine japonaise

C’est bientôt la fête des mères et votre maman a un fort penchant pour la cuisine japonaise ? Pourquoi ne pas en profiter, pour lui faire une jolie attention autour de l’art culinaire japonais ? Que ce soit un dîner en tête à tête autour des sushis de Chefs ou des ustensiles de cuisine, tout lui rappellera avec finesse le Japon.

Des ustensiles de cuisine pour sushis

Dans la cuisine japonaise et notamment dans la préparation des sushis, la découpe du poisson comme des légumes est un art à part entière. Chaque ingrédient doit-être préparé minutieusement et en conscience.

Voici une belle idée cadeau pour les mamans amoureuses du Japon : l’éplucheur de PRINCE INDUSTRY.
Cet ustensile ergonomique aux courbes élégantes permettra à votre maman (ou votre papa aussi) d’éplucher ou de couper les légumes le plus
finement possible. Pour un cadeau encore plus professionnel, cet aiguiseur à couteau de la même marque facilitera l’aiguisage de ses plus beaux couteaux.

cadeaux cuisine japonaise

Un bon saké à savourer à la japonaise

Rafraîchissants, doux et moelleux, cette boisson japonaise est une belle idée de cadeau pour partir à la découverte des sakés japonais. Car que serait la cuisine japonaise sans le saké !

Le SAKE HAKUTSURU avec ses arômes de poire et ses saveurs moelleuses fera une très belle entrée en matière lors d’une dégustation de mets japonais : sushis ou autres sashimis.

Un diner sushis en tête à tête pour votre maman

Enfin le plus beau des cadeau sera aussi la surprise que vous lui ferez en lui réservant un dîner en tête-à-tête avec vous ou votre papa. Dans un restaurant de sushis ou que ce soit un plateau de sushis livré par surprise et préparé dans les règles de l’art, votre maman savourera ce plaisir avec délice.

Des idées originales pour découvrir le Japon et la cuisine japonaise autrement !


C’est l’année de la Gastronomie en Provence : visitez Marseille !

MARSEILLE PROVENCE GASTRONOMIE

Cette année 2019 est forte en surprise gustative, car cette année est l’année de la Gastronomie avec un grand G en Provence. Que ce soit dans les grandes villes ou petits villages, cet évènement gourmand sera l’occasion de visiter Marseille ou Aix-en-Provence autrement par le chemin du goût et de la convivialité. Alors qu’allez-vous découvrir de nouveau en Provence ?

Un rendez-vous avec les producteurs de Marseille & environs

Souvent méconnue l’activité agricole et alimentaire intra-Marseille et sur tout le territoire de Provence est riche et variée. Cet évènement de Marseille Provence Gastronomie est donc l’occasion de visiter Marseille et tous les villages de Provence par le palais autant que par les yeux.

La présidente de la métropole Marseille-Aix-en-Provence, Martine VASSAL nous décrit avec précision l’objectif de cette manifestation qui s’étale sur plusieurs mois.

 » mettre à l’honneur, tour à tour, les saveurs, recettes et produits traditionnels du terroir issus des filières agricoles et viticoles locales « 

Un programme gastronomique riche en rencontre

Au programme de Marseille Provence Gastronomie de multiples activités et rendez-vous de mars à décembre 2019. Des rencontres avec des chefs, des piques-niques dans des lieux qui changent, des ateliers autour de la cuisine et du vin comme le propose l’Oustau de Baumanière. Un évènement parrainé  par de nombreux chefs dont Gérald Passédat.

 marseille provence gastronomie
photo www.mpg2019.com

Le chef étoilé du Petit Nice à Marseille est une figure importante de la gastronomie en Provence, il avait par ailleurs lancé le restaurant du célèbre musée le Mucem à Marseille.
Si vous êtes par ailleurs adepte des visites insolites et que vous souhaitez partager cela avec un groupe d’amis, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux sites touristiques et nombreuses associations qui proposent des visites de musée à Marseille gratuites ou accessibles à petits prix et ce toute l’année !


5 conseils pour bien acheter ses vins ! Episode 1

conseil acheter ses vins

Le vin n’a jamais eu autant de succès qu’aujourd’hui avec une consommation de plus en plus qualitative et raisonnée, grâce aux millénials. Mais comment bien acheter ses vins quand on est novice dans l’univers du vin et que l’on ne possède pas de grandes connaissances en dégustation ? Voici 5 conseils à suivre pour bien acheter vos vins et ne pas stocker de vins pour rien !

Avant d’acheter, renseignez-vous sur le millésime

Le millésime a son importance si vous envisagez de construire votre première cave à vin et que vous n’avez pas un budget très important.

Pourquoi le millésime est important ?
Tout d’abord parce qu’il y a effectivement un impact millésime sur la qualité du vin et sur son potentiel de garde. Evidemment si vous êtes plutôt dans un achat de vins plaisir et immédiat, avec des gardes courtes de 2 ans maximum cela n’aura pas trop de conséquence sur le choix des vins.

Mais si vous souhaitez commencer à investir dans de grands crus, le prix des bouteilles va vite monter, aussi vous attendrez que le vin tienne quelques années pour le déguster dans son plein potentiel.

Choisissez vos vins grâce aux guides des vins

Avec internet, l’avantage est que désormais vous pouvez vous aider dans votre sélection de vins, grâce aux avis des internautes passionnés comme experts du vin. Nous vous recommandons également de suivre le guide !

Les journalistes gastronomiques et du vin sont également une source inépuisable de découverte, alors n’hésitez pas à les suivre dans tous les sens du terme : sur leur blog ou dans les magazines ou guides qu’ils soient verts ou rouges. Pour n’en citer qu’un parmi tant d’autres, Bernard Burtschy que l’on retrouve régulièrement dans la rubrique vin du Figaro.

Une fois que vous aurez testé et suivi plusieurs de leurs recommandations d’achats, vous saurez ceux qui partagent les mêmes saveurs gustatives que vous.

Et vous pourrez vous faire plaisir en dégustant un vieux millésime de Saint-Émilion Grand Cru ou de Châteauneuf du Pape.


L’art du fait-maison dans la cuisine et dans les sushis !

Avec la banalisation du goût et des saveurs aujourd’hui on peut trouver toutes les cuisines du monde dans votre assiette, livrées en 30 minutes chrono ! Mais qu’en est-il du fait-maison, le vrai fait-maison j’entend pas seulement l’idée du fait-maison quand on a seulement mélanger deux boîtes pré-emballées et faut réchauffer l’assiette. Pour le sushi ce fait-maison est essentiel car il en va de la fraicheur des produits.

Petite réflexion personnelle, à l’heure du tout prêt à consommer, du tout-en-un, du tout pré-mâché … qui malheureusement enlève le goût et la tradition de la cuisine bien faite.

Le fait-maison dans la restauration

Qu’est-ce que le fait-maison dans la restauration : est-ce un mythe ou une réalité ? De nos jours, ils existent encore bon nombre de restaurants qui ne préparent mêmes pas leur sauce vinaigrette !

label fait maison

Mais que regroupe le label fait-maison ?

Le fait-maison est l’élaboration de plat à partir de produits crus non cuits. Les produits ne doivent pas avoir subi de modification importante comme une cuisson ou même chauffage préalable.
Les fruits par exemple doivent être frais et non épluchés.

Bien sûr le fait-maison ne garantit pas forcément la qualité des produits non plus, mais en général les restaurateurs qui affichent le label le font tout de même dans une optique de qualité (même si certains profitent du coup marketing).

Les sushis sont-ils aussi touchés par le fait-maison ?

Pour les sushis,  le fait-maison est forcément induit dans la fabrication même du produit. Les meilleurs sushis sont souvent préparés par des chefs japonais qui utilisent des produits frais, cela est une des conditions sinéquanone à la préparation de délicieux sushis.

La question ne se pose donc plus pour les mangeurs de sushi, préférez les petits restaurants aux grandes chaines industrielles et privilégier la saveur et la pêche locale et durable pour la préservation des espèces.


Quelle vaisselle pour sushis sortir à table ce soir ?

vaisselle sushi

L’art du sushi comme l’art de la table sont très liés. Il existe une multitude de beaux objets, bols et vaisselles pour déguster les sushis à table. Nous vous avons trouvé les dernières tendances côté art de la table japonaise. Tout comme le sushi la tradition est toujours présente dans la vaisselle de table.

Art de la table à la japonaise

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’art de la table ne se limite pas aux baguettes seulement pour déguster des sushis ! Et oui, les japonais accordent une importance folle aux objets.
Comme on a pu le voir dans de précédents articles, chaque objet, chaque chose, chaque action a une symbolique, alors pourquoi la vaisselle y échapperait-elle ?

Par ailleurs, en France nombre de marques s’en inspirent et reprennent les codes couleurs de l’art de la table à la japonaise, en passant par des traits jusqu’aux bleus indigo.

Quelle est la tendance vaisselle pour sushis ?

Pour disposer vos sushis préparés par un chef et garder l’aspect frais de leur couleur, rien de tel qu’un plateau blanc ou dans les tons clairs. Comme cette proposition de tendance vu sur le magazine Marie-Claire. Dans l’esprit, less is more, avec ce plateau rond vous n’aurez qu’à déposer vos sushis, seule la qualité visuelle et gustative du produit entrera en jeu.

vaisselle sushis

Toujours dans l’épure, un service complet reprenant les motifs japonais ne se démode pas et ne prend pas d’âge. De quoi savourer encore quelques années, de délicieux sushis délicats.

vaisselle sushis

Pourquoi ne pas non plus tenter l’originalité avec ces petits plats de sushis. D’inspiration yin et le yang, c’est la dualité des saveurs qui s’annoncent.

Disposez les sushis sur un côté et la sauce soja dans l’autre.

vaisselle sushis plat

Pour accompagner votre vaisselle à sushis, déposez délicatement sur votre table basse ou le plateau une petite branche de cerisier.
Cela tombe bien, en ce moment ils sont en fleurs !

 

 

 

 


La journée internationale du fromage nous fait saliver…

blogs fromage

Le 27 mars dernier avait lieu la journée du fromage. Oui c’est vrai depuis quelques années il y a des journées (internationales) pour tout et ça devient limite lassant. Mais quand on parle de fromage, on se réveille ! A commencer par nos papilles ! Le monde entier nous envie les fromages. (Et NON je ne suis pas chauvine ^^). Entre ça et le vin, nous avons bâti une solide réputation de bons mangeurs qui ont du goût ! Et pour certain.e.s le fromage est une source d’inspiration quotidienne, pour ne pas dire une raison de vivre.
Au milieu des blogs mode, beauté et autres « lifestyle », il y a des pépites.
On retrouve des blogs fromage qui nous donne l’eau à la bouche rien qu’en les lisant.

Les blogs fromage et terroir ont le vent en poupe

Certains blogueurs ont décidé de se recentrer sur des valeurs essentielles, les vrais fondamentaux pourrait-on dire, à savoir « la bouffe » ! Ben oui parce que c’est bien joli de savoir faire un smoky-eye, un chignon flou ou encore accorder une lampe bleu canard avec une table basse jaune moutarde, mais ça ne nourrit pas son homme. Attention entendons-nous bien ! Il est toujours agréable de savoir se pomponner, mais qu’il y a t’il de mieux que de mitonner des recettes ? Encore plus si c’est à base de fromage ?
Parce que oui m’sieurs-dames, le fromage c’est la vie ! Alors des fois ça sent un peu des pieds, parfois même ça grouille de vers, mais « pardon c’est trop bon » ! Alors heureusement que les blogs fromage et à boire et à manger et… existent !

Les blogs fromage en ont sous le pied

Au pays du fromage, le sujet est inépuisable ou presque. Il y en a une qui s’y connaît dans le domaine : La copine. Elle est presque tombée dedans étant petite. Depuis elle est accroc. Camembert, Brie, Fourme de MontBrison, Saint Nectaire, Mont d’Or, Mozzarella et j’en passe… rien ne la laisse indifférente. Elle peut vous en parler pendant des heures. Pour elle les vacances ne riment pas avec plage et coktails, mais avec plage et fromage. Partout où elle va, elle ramène un souvenir odorant et goûtu. C’est une championne en la matière. Et parce qu’elle est généreuse, elle a décidé de créer un blog fromage (entre autres) pour vous faire partager sa passion !


Connaissez-vous tous les métiers du vin ?

métiers du vin

Il n’est pas rare dans une soirée d’entendre un ami ou un commercial se vanter d’être « œnologue » ou « sommelier » quand il déguste un bon Châteauneuf du Pape. Souvent pour impressionner son assemblée ou pour faire une meilleure vente ! Et bien désormais, si cela se reproduit, vous saurez quelles questions lui poser pour vérifier que cela est bien le cas ! Car après tout, vous connaîtrez un peu mieux les métiers du vin.

Quels sont les métiers du vin les plus connus ?

Dans le secteur viticole, il y a beaucoup plus de métiers que l’on le penser, surtout des nouveaux métiers avec l’arrivée du digital et des femmes de plus en plus présentes dans le monde viticole.

Tout d’abord les métiers de ceux qui travaillent dans la vigne

Le Chef de culture : c’est celui qui gèrent les travaux de la vigne, qui encadrent les équipes et notamment l’ouvrir viticole pendant la taille ou les vendanges.
Dans les petits domaines c’est souvent la seule et même personne qui va gérer ce travail dans la vigne et dans la cave aussi.

métiers du vin

L’ouvrier viticole : s’occupe de l’entretien de la vigne toute l’année : de la taille, au palissage ou les vendanges en vert par exemple quand on veut réduire le rendement des vignes.

Quels métiers travaillent à la cave ?

Le caviste. Il est présent dans la conception du vin dès l’entrée du raisin dans la cave jusqu’à la mise en bouteille. Il s’occupera des remontages, des pigeages, mais aussi sur des parties plus de finalisation avec la mise en bouteille ou l’étiquetage par exemple. Le maître de chai est son responsable direct et dans les petits domaines le vigneron lui-même bien sûr.

Le maître de chai : voici un métier du vin vieux comme le monde. Il suit les différentes étapes de vinification des vins et les assemblages avec le vigneron.

L’oenologue. C’est le chimiste de l’équipe ! Peu de domaines ont les moyens de se payer un œnologue pour un seul domaine, sauf les grands domaines viticoles. Il va accompagner le vigneron dans l’élaboration de ses vins. Il le conseillera pour la partie technique : vinification, élevage mais aussi mode de culture. Par exemple, certains œnologues sont connus pour être plutôt en mode biodynamie d’autres pas du tout.

La suite des métiers du vin par ici …


Quand le sushi et l’art sont intimement liés !

art du sushi

Le japon est en pleine actualité en ce moment et l’art du sushi aussi ! Une nouvelle bd va voir le jour pour mettre en lumière l’art délicat du sushi et le travail des chefs sushis. Fan de BD ou fan de Japon, voici une nouvelle BD en parution chez Delcourt bientôt dans vos librairies.

Une BD sur le sushi qui casse les codes !

Habituellement quand on parle de sushi ou du japon, on évoque forcément les traditions et la culture japonaise. Mais dans cette nouvelle BD de Franckie Alarçon, vous pourrez retrouver à la fois la tradition et l’art du sushi détaillé.
L’auteur a en effet passé quelques semaines au Japon, en compagnie de maîtres sushis pour découvrir et décrypter cet art délicat.

Mais dans l’Art du Sushi, l’auteur s’est aussi intéressé aux nouveaux chefs du sushi, plus jeunes qui proposent un sushi revisité et toujours dans une tendance gastronomique.

Voilà qui donne envie de lire cette nouvelle BD avec envie et gourmandise ! Si vous pensiez tout connaitre du Japon, vous ne serez peut-être pas au bout de vos surprises.

art du sushi

 

Si nous vous avons donné envie de déguster des fameux sushis mais que malgré tout, vous aimez la tradition, peut-être serez-vous tenté de commander quelques sushis préparés par de véritables chefs japonais.

Car qu’est-ce qui finalement est si important quand on aime cette cuisine japonaise si raffinée ? Qu’est-ce qui fait le succès de cette cuisine venue tout droit d’orient ?
Et bien en priorité, la fraicheur de ses produits. Car toute la finesse des sushis réside dans le goût que le produit brut nous apporte en bouche. La sélection de la meilleure partie du poisson, la découpe presque chirurgicale qui ne laisse pas de place au hasard.

C’est tout cela que l’on vient chercher dans le sushi et dans son art, n’est-ce pas ?

 


Sushi de Chef : qui sera le prochain champion du monde de sushi ?

sushi de chef

Le suspens est terrible, et l’actualité du moment traite du Championnat de France de Sushis qui sera organisé en Avril prochain, à l’occasion du Japan Food Show.  Alors qui sera le prochain sushi de chef, champion du monde ? Le suspens est à son maximum, plus d’infos par ici.

Sushi de Chef

Le chef Laurent Joneau du restaurant signature est le fameux Chef français qui s’entraine sans relâche et minutieusement pour la préparation de son concours. Pour lui, la découpe du saumon selon la tradition n’a plus de secret ! Mais pour le concours celle-ci doit se faire en moins de 15 minutes, un exercice qui n’est évidemment pas à la portée de tout le monde.

Laurent Joneau a appris à façonner sushi et makis avec des chefs japonais qui lui ont appris leur savoir-faire.

Mais il ne sera pas le seul chef français à représenter la cuisine japonaise. En effet, sur la liste des chefs participants retenus, un seul est de Paris.

Cela montre donc bien l’engouement des français pour la cuisine japonaise et que celle-ci correspond toujours au goût et à l’exigeant palais de chacun.

Si vous aimez la cuisine et les sushis et que vous aimez encore plus les sushis préparés par les Chefs, vous pouvez retrouver ces bons produits en sélectionnant vos restaurants.

sushi de chef
source : www.championnatfrancesushi.fr

L’important dans la cuisine japonaise est l’ingrédient de base, la fraicheur des produits. C’est une tendance qui ne se dément pas pendant le salon Japon Food Show.

Un des ingrédients qui prend de plus en plus de place dans les belles tables est également la viande de boeuf Waghyu. Une viande de boeuf japonais très luxe qui est extrêmement tendre et gouteuse. On la retrouve sur beaucoup de grandes tables gastronomiques en France et en Provence notamment.

Avis aux amateurs plus d’infos sur cet article.

 

 


Des idées pour un week-end fromage et gourmandise !

week-end fromage

Une petite envie de fromage aujourd’hui ? Découvrez ce petit parcours gourmand auquel nous vous convions pour découvrir les fromages le temps d’un week-end. Pour cela, nous sommes allés chercher quelques bons plans dans les blogs fromages sur internet.

Que choisir pour son week-end fromage ?

Nous avons la chance en France d’avoir l’embarras du choix côté fromage.
Ce n’est pas moi qui le dit, ce n’est pas Charles de Gaulle qui se demandait comment gouverner un pays où il existe plus de 258 variétés de fromage, qui me contredira non plus !

Pour débuter votre week-end fromage, il faut tout d’abord trouver votre destination fromage.

La France regorge de beauté côté terroir et producteur, alors où voulez-vous partir ?

La région Auvergne Rhône-Alpes englobe déjà à elle-seule une grande partie des fromages français comme on peut le voir sur la carte ci-dessous.

carte week end fromage

Les fromages d’Auvergne Rhône-Alpes comme le Cantal, le Saint-Nectaire, le Saint-Marcellin, Tome de Savoie, Beaufort, Reblochon ou même la Fourme de Montbrison font partis de la culture de cette région.

Découvrez le Saint-Nectaire !

Dans la zone de production du Cantal et dans le Puy de Dôme, vous pourrez retrouver plusieurs producteurs de Saint-Nectaire. Vous pouvez visiter parmi 4 laiteries ce délicieux fromage au doux goût de noisette, qui est la troisième AOP fromagère de France.
Si vous ne savez pas comment ce fromage est fabriqué, retrouvez quelques explications faciles sur le lien suivant.

Découvrez le Bleu de Gex dans l’Ain

Un autre fromage qui vous fera faire un petit peu de route mais dont vous aurez le souvenir d’un week-end fromage gourmand pour longtemps.

C’est le Bleu de Gex ! Assez peu connu, hormis sur son territoire c’est un fromage à pâte persillée très gouteux et beaucoup utilisé en cuisine.
En plus du fromage, c’est aussi tout un département que vous apprécierez.

Riche en saveurs et en culture, entre le poisson des Dombes, ses vins et ses fromages, vous en redemanderez en revenant !