Le plus grand plateau de fromages sur Marseille !

que faire à marseille

Si vous êtes fans des fromages fermiers de chèvres ou de brebis et que vous adorez Marseille, passez le prochain week-end dans le sud de la France ! Marseille est une ville qui bouillonne de bonnes idées, une ville créative et cosmopolite à l’image de ses habitants : les Marseillais !

Que faire si vous descendez ce week-end à Marseille ? N’ayez crainte l’actualité culturelle et artistique de la citée phocéenne est riche et vous aurez de quoi occuper tout votre week-end.
Surtout pendant cette année de la gastronomie à Marseille PMG2019.

Du fromage à Marseille … oui mais des frais !

Manger du fromage et rencontrer ses producteurs lors des marchés de la friche de la Belle de Mai.
C’est ce que propose cet été les Grandes Tables de la Friche de la Belle de Mai. Avec il y a 15 jours, la réalisation du plus grand plateau de fromages de la région.

Plus de 400 fromages fermiers de brebis et de chèvres ont été présentés par une dizaine de producteurs de Provence.

Des rencontres dans les petits quartiers de Marseille

Mais ce qui est le plus plaisant à Marseille, c’est de rencontrer ses habitants. Pas tous en même temps bien sûr, mais lors d’évènements à grande échelle.

Bientôt vous pourrez assister à un cours de cuisine en grand format, dans le centre ville de Marseille avec des chefs étoilés.  Cet évènement unique fait partie de Marseille Capitale de la Gastronomie.

que faire à marseille
credit photo : mpg2019.com

C’est évènement réunira plusieurs milliers de personnes le 28 juin prochain, c’est une idée originale du chef triplement étoilé Lionel Levy.
Retrouvez plus d’informations sur le site www.mpg2019.com.

Si vous préférez découvrir Marseille en mode plus tranquille, vous pouvez aussi découvrir ses petits quartiers avec des visites d’associations et de guides locaux.

Alors quand est-ce que vous descendez sur Marseille pour vous changer un peu les idées ?


Des sushis dans mes burgers – actualité côté sushis !

recette sushis burgers

Les sushis il y a plein de façon de les cuisiner mais avez-vous déjà goûté aux sushis burgers ? Oui nous sommes loin de la tradition des sushis japonais mais parfois il est bon d’être un peu original dans la cuisine japonaise. Alors quelles sont les tendances côté sushis et cuisine japonaise cette saison ?

Si l’idée de les déguster vous donne l’eau à la bouche, et bien voici la recette de ces mini-hamburgers que nous avons trouvé sur le site www.mesepices.com et qui c’est sûr vous régalera.

Recette des sushis burgers

Pour la préparation des sushis burgers, préparer votre riz dit « riz à sushis » même si cette dénomination n’existe pas vraiment !

sushis burgers fait maison
Faite cuire votre riz dans votre cuiseur à riz, vous pouvez trouver plus d’informations par ailleurs sur la sélection et la cuisson d’un bon riz pour les sushis, dans un de nos précédents articles autour du sushi.

Préparer la marinade pour le sushi

Dans votre marinade, mélangez 2 cuillère à soupe d’huile de tournesol et 1 cuillère à soupe d’huile de sésame. Ajouter quelques écorces de citron ou combawa puis quelques graines de pavot.

Préparer la garniture de votre sushi burger : découper en petits cubes très fins, un petit concombre, environ 250 grammes de saumon et 1 avocat. Puis réservez au frais.

Façonner désormais le demi burger de vos sushis, en déposant du riz dans le fond d’un bol (recouvert au préalable d’un fil alimentaire) en tassant avec la cuillère. Renouveler l’opération jusqu’à obtenir 16 petits coques de riz.

Maintenant, ne reste plus qu’à présenter sur l’assiette vos sushis burgers. Procédez dans cet ordre, une coque de riz, une tranche d’avocat, une tranche de saumon, puis une tranche d’avocat.
Recouvrir d’une coque de riz puis présenter avec un petit verre de saké (toujours avec modération) et déguster vos délicieux petits sushis burgers.

Shokuyoku ga ī
食欲がいい

 


Peut-on boire du vin dans le noir ?

boire du vin dans le noir

Boire du vin dans le noir, voilà une idée plutôt originale de savourer et de déguster tout en ouvrant ses papilles à l’inconnu. Mais cela change-t-il vraiment nos perceptions organoleptiques ? Comment dégusterez-vous un vin de Chateauneuf-du-pape si vous ne savez pas que c’en est un !

Boire du vin sans voir pour s’ouvrir !

Et oui on peut boire dans le noir tout en ouvrant ses perceptions sensorielles au maximum. C’est justement l’intérêt de déguster du vin à l’aveugle. Sauf que là celui qui est aveugle ce n’est pas la bouteille, mais bien vous pour ce cours instant !

Quand on ne sait pas ce que l’on boit, tous les codes changent et les à-priori aussi. Déjà côté couleur comment définir la couleur d’un vin sans le voir ?

Il a été prouvé dans de multiples dégustations que la couleur influence la sensation que l’on a d’un vin. Par exemple, un rosé foncé nous donnera l’impression que ce vin est sucré et plus fort, alors que cela dépendra du temps de macération des raisins et des cépages utilisés.

degustation vin dans le noir

Ouvrir son palais à tous les goûts

Le deuxième avantage de déguster un vin dans le noir est que cela ouvre vos sens et les multiplie. Vous serez obligés d’aller chercher dans votre mémoire gustative, les odeurs de votre enfance : est-ce que cela me rappelle les confitures de mûres de ma grand-mère, les madeleines grillées de maman ?!

Ah quel bonheur pour ce cours instant de savourer (toujours avec modération) et déguster un nectar autrement.

Si l’aventure vous tente, il existe quelques restaurants, essentiellement dans la région parisienne qui propose ces dégustations de vin dans le noir. Notamment le restaurant Dans le Noir à Paris.

Tentez cette nouvelle expérience gustative et ne buvez plus jamais comme avant, mais ouvrez vos sens et profitez-en pour découvrir aussi de nouvelles appellations.

 


Savez-vous bien préparer votre riz à sushis ?

preparer riz vinaigre sushis

Le riz est un des ingrédients principal de la cuisine japonaise mais représente également 80% du produit dans les sushis japonais. Mais savez-vous bien le préparé ? Suivez les conseils de nos maitres japonais pour ne plus rater vos sushis et préparer une texture fondante et collante du riz à sushis.

Préparation du riz à sushis

Pour la préparation du riz à sushis que l’on appelle également le riz vinaigré, il est très important d’avoir un riz assez ferme mais aussi assez compact. Sinon vous risquez de rater vos sushis ou makis rolls, ce qui serait dommage.

Nous vous conseillons de suivre donc les étapes suivantes, pas à pas et vous pourrez savourer rapidement de délicieux sushis fait maison.

  • Tout d’abord, vous allez hydrater votre riz à sushis pendant 40 mn environ.
  • Pour retirer le trop d’amidon de votre riz., vous allez ensuite rincer votre riz. Répétez l’opération jusqu’à ce que le riz devienne un peu plus clair environ 2 à 3 fois. Il est important de laisser égoutter une bonne dizaine de minutes pour évacuer l’eau.

Mémo cuisine : 1 volume de riz = 1,3 volume d’eau

  • Maintenant que votre riz est rincé, vous allez le faire cuire. La  qualité de l’eau est très importante car elle aura une incidence sur le goût du riz. La cuisson du riz se fait à feux doux pendant une bonne dizaine de minutes dans une casserole couverte.Astuce de chef japonais : surtout ne pas ouvrir le couvercle lors de la cuisson, quand la vapeur s’échappe de la casserole, on baisse le feu et on arrête au bout de 10 minutes.

Important, il ne faut jamais saler votre riz pour préparer les sushis !

preparation riz sushis

Assaisonnement du riz

Ce qui donne le goût si particulier à votre riz à sushis est son assaisonnement. Pour cela, il faut rajouter du sucre, du vinaigre de riz et du sel à votre riz.

On fait dissoudre le sucre dans le vinaigre et quand tout est fondu cela est prêt. Quand le riz est bien éventé on intègre le jus.

Le riz vinaigré se sert à température ambiante. Vous pouvez désormais préparer vos sushis et makis à base de riz vinaigré.


Peut-on encore manger des fromages au lait cru en France ?

fromages au lait cru

Les récents évènements autour de la listériose et les recommandations du gouvernement sur la consommation de fromages au lait cru en France nous rendent un peu parano sur notre consommation. Peut-on encore manger du fromage au lait cru en France, c’est la question que l’on se pose un peu tout de même ?

La consommation de fromages au lait cru en France

Tout d’abord faisons un petit point sur les fromages en France.
75% sont encore produits au lait cru, et bien voilà une bonne nouvelle !

Parce qu’on ne vous cache pas, que l’histoire du camembert au lait cru nous a un peu inquiété.

Les chiffres issus de l’industrie laitière même si nous ne parlons pas des petits producteurs ou paysans sont tout de même éloquents. Le fromage au lait cru reste dominant avec une grande part pour le lait de brebis.

consommation fromages au lait cru

Ou trouver des fromages au lait cru de petits producteurs ?

En France, nous pouvons nous enorgueillir d’avoir une multitude de petits producteurs de fromages au lait cru, une agriculture plus paysanne avec des fromages gouteux et au bon goût d’antan.

En Provence, en Auvergne, il existe de bonnes adresses de producteurs de fromages incontournables. Les influenceurs spécialisés dans le terroir et le fromage sont friands de ces adresses et partagent avec plaisir ces petites adresses confidentielles.

Alors bien évidemment, il faut respecter les recommandations du gouvernement concernant la consommation de fromages au lait cru (pas avant 5 ans) mais ceci étant le fromage au lait cru fait parti d’un patrimoine français alors il faut aussi le préserver.

Comment préserver le fromage ?

En gardant l’habitude d’aller acheter votre fromage chez le fromager affineur, l’épicerie fine du coin et idéalement le producteur de fromages. Si vous regardez bien le prix au kilo de votre fromage, il n’est pas plus cher qu’au supermarché ! Et au moins vous avez l’assurance de manger avec du goût dans la bouche plus qu’avec goût ;-).

Et n’oubliez pas comme pour le vin, il ne sert à rien de consommer beaucoup, mieux vaut un petit bout de fromage gouteux qu’un gros bout de fromage sans saveurs !


Tradition du marc de raisin (eau-de-vie) en Vallée du Rhône

fabriquer du marc de raisin

La tradition du marc de raisin en Vallée du Rhône comme dans le sud de la France remonte à un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre. Même si aujourd’hui la fabrication de marc est plus rare, on peut encore trouver quelques perles gustatives dans les appellations de Chateauneuf du Pape notamment.

Fabrication du Marc

La fabrication du marc est très spécifique et différente de la fabrication du vin. Ce ne sont pas des cuves ou des fûts que nous utiliserons pour la « transformation » mais un alambic. Car le marc est considéré comme une eau de vie, il est donc produit par distillation.

Pour fabriquer du marc, on va distiller les peaux des raisins après vinification, puis la distillation va se faire dans un alambic. Certaines maison de vins ou domaines viticoles utilisent des techniques plus avancées comme la distillation sous vide partiel par exemple.

fabrication marc raisin chateaunuef du pape

L’alcool que l’on appelle le « distillat » ainsi obtenu va ensuite être élevé dans des fûts de chêne avec un temps plus ou moins long selon les caractéristiques organoleptiques que le vigneron voudra obtenir.
La durée d’élevage peut aller de 5 à plus de 12 ans pour des vieux marc.

La finesse du marc va dépendre bien entendu de cette durée d’élevage et des qualités de bois utilisées. Par exemple des fûts de cognac sont souvent utilisés à cet effet.

Peut-on utiliser un marc de raisin en cuisine ?

Même si il est recommandé de garder votre vieux marc pour une dégustation fine dans un verre à cognac après le repas, le marc peut aussi s’accorder en cuisine.
Il accompagnera à merveille de jolis et fin gibiers, sur un déglaçage de cailles, avec un dessert glacé également.

La finesse du marc en bouche et ses arômes d’épices et légèrement caramélisées font le bonheur des amateurs de digestifs !

 

 


Les 3 livres de recettes pour sushis à avoir dans la cuisine !

livre recettes pour sushis

Vous êtes un inconditionnel de la cuisine japonaise et des sushis et vous aimez organiser de petites soirées entre amis autour d’un délicieux plateaux de sushis. Pour commander vos sushis, vous avez l’embarras du choix mais cette fois-ci vous avez envie de vous mettre en cuisine ! Voici les 3 livres de recettes pour sushis à avoir toujours sous la main dans la cuisine.

Recettes de sushis sans souci

On peut aimer le japon, y avoir vécu quelques temps et trouver pour autant parfois l’élaboration de vrais plats japonais difficiles à réaliser en France. Dans ce livre de cuisine dédié à la cuisine japonaise, l’auteur Stéphane Chapuy et l’illustratrice Julie Blanchin-Fujita ont voulu rendre la cuisine japonais et la réalisation de sushis accessibles.

livre de recettes de sushis

Souvent, on met la cuisine japonaise sur un piédestal, on la sacralise, alors qu’en fait la cuisine du quotidien japonais n’est pas si difficile que ça. Julie Blanchin-Fujita

Recette de sushis et de brochettes

L’auteure Laure Kié connait bien la cuisine japonaise, son papa est française et sa maman japonaise, elle est née à Tokyo. Elle aime le goût et la simplicité de cette cuisine savoureuse et nous livre dans son livre de recette « Sushis et brochettes » paru aux éditions Mango, les plats emblématiques de la cuisine japonaise.

En prime, les techniques pas à pas, conviendront aux amateurs de sushis qui débutent en cuisine !

livre recette de sushis

Les recettes made in Tokyo !

Si vous avez visité Tokyo récemment, vous retrouverez les recettes qui fourniment sur les bars ou restaurants traditionnels de Tokyo. Du bento aux pickles des Izakaya, le livre de recette « Tokyo les recettes cultes » est un beau carnet de voyage gourmand avec des recettes et des photos qui donnent envie de retourner au Japon.

recette cuisine japonaise

Vous êtes maintenant parés pour préparer de délicieux sushis et plats japonais comme au pays du soleil levant !

 


Futurisme et sushis, la solution pour un corps en bonne santé ?

sushi imprimante 3D

Nous le savons depuis longtemps, nous sommes ce que nous mangeons.
On ne dit pas que parce que vous mangerez un sushis, vous vous transformerez en celui-ci mais en revanche, ce sushi aura un certain effet sur votre métabolisme.
En effet, notre manière de manger va déterminer en grande partie nos caractéristiques physiologiques.

La nourriture, première des médecine ?

Hippocrate médecin grec et philosophe le disait déjà :

Que ton aliment soit ta seule médecine

Il ne s’agit pas ici de dénigrer toutes les autres formes de médecine. Mais plutôt de mettre en lumière une chose qu’on oublie trop souvent : chacun des aliments qui constitue notre alimentation a un impact positif ou négatif sur notre corps. Par ailleurs, les propriétés thérapeutiques de certains aliments ont été prouvées par la science.
Il ne faut pas oublier que même si le principal objectif de la médecine est de diagnostiquer, traiter et guérir, la médecine doit aussi servir à prévenir.
Or, la prévention d’un grand nombre de maladies passe par l’élimination de plusieurs facteurs. Parmi lesquels une mauvaise alimentation, un mauvais sommeil, peu d’activité physique, etc.
De nombreuses maladies (maladies cardiovasculaires, diabète, maladies digestives etc…) pourraient être prévenues grâce à une amélioration de notre mode vie. Cette amélioration passe en grande partie par un changement d’habitudes alimentaires.

alimentation saine sushis cuisine japonaise

L’alimentation du futur : personnalisée selon vos besoins physiologiques ?

C’est l’idée du restaurant japonais Open Meals qui envisage d’ouvrir un nouveau restaurant très particulier : le Sushis Singularity à Tokyo.

La particularité de ce nouveau restaurant : réaliser des sushis grâce à une imprimante 3D !
De plus, ces derniers s’adaptent aux besoins nutritifs de chaque personne. En revanche, pour que cela soit possible, il faut que chaque personne qui commande passe un test médical au préalable : au programme échantillon de salive, d’urine et de selles.
Grâce à toutes les données recueillies, des sushis se créent pour s’adapter à vos besoins.

Open Meals présente son projet de restaurant de sushis dans une courte publicité. Dans cette dernière, un homme se rend dans un restaurant de sushis pour commander. Ce dernier est représenté avec une interface informatique qui affiche ses niveaux de nutriments, sa flore intestinale et la qualité de son sommeil. Ensuite, une imprimante 3D imprime les sushis adaptés aux besoins physiologiques du client.
Malgré le caractère utile et pertinent de cette nouvelle invention, on ne nie pas le fait qu’elle soit une tentative détournée d’obtenir encore et toujours plus de DATA.

cuisine japonaise restaurant chinois sushis

Les sushis peuvent être personnalisés selon vos papilles… (et on adore)

En attendant l’ouverture en France de restaurants japonais proposant des sushis adaptés aux besoins physiologiques, il existe déjà d’excellents restaurants qui sauront vous proposer des sushis réalisés dans les règles de l’art.

Vous trouverez notamment le restaurant KyoSushi  présent sur Aix-en-Provence et Marseille.
Ce dernier vous proposera d’excellents mets et plats cuisinés par de vrais chefs japonais. Au menu, en plus des sushis vous pourrez notamment commander des Yakitori de poulet, du curry japonais et bien d’autres délices.

 


Comment choisir son riz pour sushis ? Cuisine japonaise et traditions

selection riz pour sushi

Si il y a bien un ingrédient élémentaire à la composition du sushi, c’est le riz. Pour fabriquer de délicieux sushis, il faut sélectionner au préalable des produits de première qualité. Que ce soit, l’algue, le saumon ou le riz, tout dans la cuisine japonaise est une question d’exigence et de savoir-faire.

La présentation des produits gastronomiques et sakés issus de l’artisanat de la préfecture d’Ishikawa au Ritz, à Paris la semaine prochaine, est l’occasion de vous présenter les différentes qualité de riz pour les sushis.

Le riz est-il essentiel pour les sushis ?

Oui, bien évidemment le riz est la base de tout sushi. Il est donc important de sélectionner la meilleure qualité de riz avec un bon taux de sucre naturel pour que la texture de votre sushi se tienne bien.

80% du sushi est composé de riz !

Le riz est également source de discussion en ce moment, quand à sa qualité non pas organoleptique mais saine. Vous devez donc être aussi vigilant dans la sélection de votre riz afin qu’il ne soit pas trop pollué par l’arsenic ou autre cadium.

riz pour sushis

Mais il est bon de savoir qu’il n’existe pas de riz spécifique pour les sushis. Contrairement aux risottos, pour qui nous utiliserons un riz arborio pour le plus connu, le riz à sushi proprement dit n’existe pas.

Quel est le meilleur riz pour vos sushis ?

Un des meilleurs riz au monde est le riz « koshihikari ».  C’est aussi l’un des plus chers.

Si vous n’avez pas les moyens de vous acheter ce riz de luxe, mais extrêmement gouteux, choisissez tout d’abord un riz fabriqué au Japon et de préférence en agriculture bio.

Cela se développe de plus en plus, mais il est tout de même rare d’en trouver du vraiment fabriqué au Japon. Mais si vous cherchez un peu sur internet, vous pouvez faire votre marché japonais en ligne.

 

 

 

 


Comment garder son vin au frais pendant le repas ?

rafraichir son vin l'été

Comment rafraichir son vin quand on a du monde à table et pas le temps de faire le service pour tout le monde ! Découvrez les nouvelles tendances de rafraîchisseurs de vins qui vont vous faire garder la tête froide pour déguster vos blancs et rosés d’été. Que ce soit des vins de Provence ou des Côtes du Rhône, n’oubliez pas … toujours avec modération 😉 !

Rafraichir le vin sans électricité !

Pourquoi consommer toujours autant d’électricité l’été quand les éléments bruts et naturels se suffisent presque à eux-mêmes ?!

Il est vrai que la température d’un verre de vin rosé sur le fruit ne doit pas excéder les 10°c.
Et bien, grâce aux rafraîchisseurs de vin, votre vin rosé ou blanc restera à bonne température tout au long du repas. Vous n’aurez ainsi qu’à vous soucier de converser avec vos amis !

Des rafraîchisseurs de vin longue durée

Vous avez le rafraîchisseur en terre cuite, qui il faut le reconnaitre est toujours très efficace mais malheureusement souvent à l’esthétique un peu ancien.
Vous avez désormais le rafraîchisseur fabriqué avec du liège et qui s’utilise sans glaçon : le SOFRESH.
rafraichisseur vin sans glace

La qualité intrinsèque du liège comme isolant est efficace ici, contre la condensation et permet de conserver votre vin blanc dans des températures entre 3 et 8°c pendant 4 heures.

L’atout de ce seau à glace d’un nouveau genre est son côté nomade.
Pas besoin de glace pour conserver votre vin si vous partez en pique-nique !

Dans un autre style, si vous aimez les couleurs … la marque Le Creuset vous propose une nouvelle gamme de produits dédiés au vin.

Des rafraîchisseurs de vin tout en couleur : du jaune soleil au rose pimpant, qui vous suivront partout où l’apéritif vous emmènera 😉 !

rafraichisseur vin ete

 

Alors maintenant que vous êtes parés pour tenir votre vin au frais, ne reste plus qu’à faire le tour de vos cavistes ou vignerons préférés pour profiter des bonnes affaires de printemps avant l’été !


Manger de la ferme à l’assiette, c’est consommer mieux !

consommer mieux

Comment consommer mieux et plus sain en 2019  ? Voilà un sujet à la fois facile et difficile à traiter. La mode est à une consommation plus responsable, plus végan mais cela n’existait-il pas déjà il y a plusieurs décennies ? Nos grands-parents n’étaient-ils pas des consommateurs éco-responsables ? Ils mangeaient directement du producteur au consommateur et certainement pas de la viande tous les jours.

Même si les traitements chimiques des champs de l’époque dans les grandes culture, n’étaient pas plus sains qu’aujourd’hui, on avait tout de même ce « bon sens paysan » de consommer des produits de saison.

consommer mieux

Trouver de bons produits près de chez soi

Manger sainement c’est tout d’abord faire un geste pour la planète. Oui c’est en effet préoccupant, tout le monde en parle tout le monde le sait, mais en a t-on vraiment conscience ?

Cela commence par des gestes simples, comme allez acheter ses légumes sur le marché en privilégiant les produits de saison et de proximité. Pour éviter tout simplement ce que l’on appelle l’empreinte carbone. Oui, est-il vraiment nécessaire de manger des tomates en toute saison ? Cela vaut-il le coup de manger des fraises en plein hiver, sans goût, sans saveur, sans âme ?

Trouver aussi des produits de la ferme sur internet

Alors oui, me direz-vous tout le monde n’habite pas à la campagne ou dans le centre de Paris, où fleurisse bon nombre d’épicerie bio en direct du terroir !
Mais où que vous soyez le terroir s’invite dans votre assiette désormais. Vous pouvez trouver sur internet, bon nombre de petites boutiques en ligne vendant des produits de la ferme à des prix accessibles, avec une livraison en direct chez vous.

Vous n’avez donc plus d’excuses de ne pas avoir le temps de passer au marché le dimanche matin pour consommer mieux.
Alors c’est vrai, on ne vous cache pas que vous ne pourrez peut-être pas toujours trouver l’ensemble de votre liste de courses de la ferme sur internet, mais bon ne serait-il pas temps d’apprendre à faire avec moins de produits ?

 


Bien choisir ses vins avant d’acheter – Episode 2

choisir ses vins de garde

Dans notre premier épisode « Comment bien choisir ses vins ? » nous vous parlions d’effectuer une première sélection autour du millésime dans un premier temps. Puis de prendre conseils auprès de critique gastronomique & vin et sur les guides des vins. Voici deux autres conseils de bons sens avant de sélectionner le prochain que vous stockerez dans votre cave à vin.

Choisissez de grandes appellations

Attention ne bondissez pas en lisant ce titre qui pourrait vous faire penser que seules les grands vins de Bordeaux ou les Chateauneuf du Pape se prêtent à de longues gardes.
Ce n’est pas là mon propos, mais il est vrai que pour commencer une jolie collection de vins de garde, certaines appellations seront disons ce que l’on appelle des « valeurs sures ».
Le but est de prévoir un petit budget pour quelques caisses de ces vins « de garde ».

Certains appellations de la Vallée du Rhône sont réputées pour leurs longues garde mais ne vous fiez pas seulement à l’étiquette et au texte « grand cru » ou « grand vin » ou « vin de garde » ne sont pas la preuve de la garde de vos vins.

Alors au sein des grandes appellations, choisissez tout d’abord les domaines qui font parler d’eux depuis de nombreux millésimes, des maisons familiales des petits domaines aussi parfois confidentiels que vous trouverez sur les guides et qui méritent que l’on s’y attarde.

Faites un tour chez le vigneron !

Le lien est aussi primordial dans l’acte d’achat d’un vin. Alors n’oubliez pas l’essentiel, avant d’acheter vos vins faites un petit tour par les domaines et rencontrez les vignerons.

Les occasions de déguster dans les domaines ou lors de salons vignerons sont nombreuses. Que vous soyez sur Paris ou à la campagne, les salons du vin à destination des particuliers, comme le salon des Vignerons Indépendants par exemple ont lieu toute l’année.

Profitez-en pour parfaire votre palais et trouver les types de vins que vous trouverez pour votre cave à vin.