Marseille, une ville haute en couleurs où l’on ne s’ennuie pas

Forte d’histoire, la ville de Marseille se pare de différentes cultures.
Chaque touriste qui visite la cité phocéenne peut trouver son bonheur.
Avec ses nombreuses ruelles pittoresques, en passant par le vieux port ou encore le MUCEM, la ville de Marseille sait charmer les différentes cultures.
Et pour ceux qui souhaitent en découvrir encore plus, une association, Marseille Autrement permet de voir effectivement Marseille, autrement !

Une journée à Marseille : soleil, dégustation et découvertes…

Une fois les beaux jours de retour, Marseille se retrouve assaillie par de nombreux touristes à la recherche de soleil et de douceur de vivre.
Alors pour les esprits avides de découvertes, voici un petit parcours découverte à ne pas louper…
Tout d’abord,  vous pourrez commencer par un petit déjeuner. Pour ne rien faire à moitié, il vous sera possible de déguster d’excellents petits biscuits sur la Canebière. Histoire de bien démarrer la journée !

restaurant marseille vieux port
Ensuite, pour profiter de la douceur de l’air marin, il vous sera possible de flâner vers le MUCEM. Entouré d’une belle esplanade, ce dernier se laisse visiter agréablement. A Marseille, hors de question de se renfermer dans un musée au ton froid et aux lumières blafardes. Le MUCEM, possède une architecture moderne qui laisse agréablement passer la lumière.
Et si vous préférez le grand air, chaussez vos baskets et partez en randonnée culturelle au Frioul.

Après cette douce matinée, vous pourrez trouver un restaurant à votre goût. C’est la un des points forts de la ville de Marseille : La ville regorge de nombreux restaurants, bien différents les uns des autres. Il est donc impossible de ne pas y trouver son compte.
Parmi ces nombreux lieux de restauration, ceux qui se situent aux terrasses du port vous donneront l’occasion de déjeuner en plein air, face à la mer.
Il vous sera possible de déguster d’excellents hamburger fait maison chez Beef House. En revanche, si vos envies se tournent plutôt vers un plat à base de poisson frais, Le Roy René sera parfait pour vos papilles.

Pour finir, après vous être restauré, vous pourrez siester au soleil en admirant l’horizon.

Pour passer l’après midi, il vous sera possible de balader dans les ruelles street art du cours Julien.
Considéré comme un quartier populaire de Marseille, le cours Julien plaira aux esprit curieux et passionnés d’arts.

marseille cours julien visiter marseille

Une visite sauvage de la ville de Marseille

Équipés de semelles crantées, d’un sac à dos, d’une gourde et bien entendu d’une crème solaire, les plus sportifs pourront également se lancer dans la visite des calanques. En dehors des magnifiques paysages que vous pourrez admirer, les calanques vous donneront également à voir une végétation riche.
Privilégiez un départ en début de matinée afin de ne pas trop souffrir de la chaleur. En général, une randonnée dans les calanques de Marseille dure au moins une heure. Si le courage vous manque, pensez à cette eau bleu turquoise, cette petite brise marine et ce sable chaud sous vos pieds.

calanques marseille visiter marseille

Marseille Autrement, une association qui vous fait vivre Marseille

Marseille Autrement est une association qui permet à ses adhérents de trouver facilement des sorties à Marseille.  Destinée à toutes les personnes curieuses de connaître la ville de Marseille, l’association met en lumière le patrimoine de la ville. Toutes les semaines, il y a une publication des sorties sur le site internet de l’association. Les adhérents n’ont qu’a s’inscrire pour participer.
Si vous aussi, vous désirez connaître les charmes de Marseille n’hésitez pas à vous inscrire.

 

 

 


Une évolution des mentalités face au handicap ?

droit de vote pour les handicapés

Depuis le 23 mars dernier les adultes sous tutelle et les personnes en situation de handicap physique ou mental peuvent voter.
Une première depuis très longtemps.
En réalité, la dernière loi établie en 2007 donnait le droit de vote aux personnes placées sous tutelle, mais un droit de retrait était possible.
Néanmoins cette « simple » formalité pour certains relève d’une étape d’un projet de vie pour d’autres.

personnes handicapées handicap vote

Un droit de vote en réalité très souvent retiré pour les personnes sous tutelle

Malgré le droit de vote légal des personnes placées sous tutelle, 80 % de ces dernières se voyaient retirer leur droit sur la base d’un simple certificat médical. Céline Simonin chargée des affaires internationales à l’UNAPEI affirme :   » Le médecin lors de l’examen ne pouvait pas se rendre compte si la personne concernée avait des opinions politiques.  »
En dépit de la loi votée en 2007, la réalité des personnes placées sous tutelle n’a donc pas beaucoup évoluée.

vote personnes handicapées

Aujourd’hui, le droit de vote est rendu aux personnes en situation de handicap

Grâce à la loi du 23 mars dernier, le vote est désormais possible pour les personnes handicapées. Tout a été mis en place afin de faciliter le vote de ces dernières : Un accompagnateur (ou aidant) sera prévu le jour du scrutin. De plus pour faciliter encore plus le vote des personnes en situation de handicap il existe désormais un outil. En effet le FALC : un langage facile à lire et à comprendre, a vu le jour. Le FALC consiste en un ensemble de règles qui concerne le type de police, le taille et le vocabulaire utilisé. Il existe une règle d’or. En effet les personnes en situation de handicap doivent relire une fois leur butin avant de le déposer dans l’urne.

En ce qui concerne les différents partis politiques, aucune loi n’oblige ces derniers à adapter leurs différents programmes aux personnes en situation de handicap. Cependant  certains ont déjà fait la démarche, ce qui laisse présager une bonne évolution dans le futur.

Une loi votée dans un contexte de prise de conscience

Depuis un certain nombre d’années, une prise de conscience et une réflexion approfondie ont vu le jour quand au handicap. Diverses  solutions de vie sont  apportées aux personnes en situation de handicap par des associations telles que Parcours Handicap 13.
L’association œuvre activement pour faciliter le quotidien des personnes handicapées. Elle fédère un réseau d’adhérents comprenant diverses associations, des aidants et personnes en situation de handicap.
L’association est présente sur la ville de Marseille, Berre et sur le Pays d’Aix.


Astuces pour utiliser le savon de Marseille au quotidien !

selection savon de marseille

Le savon de Marseille, pas forcément fabriqué à Marseille est un produit à avoir toujours sous la main, car ils possèdent de multiples atouts et souvent des plus étonnantes ! En dentifrice, ou en mousse à raser découvrez les astuces pour utiliser votre savon de Marseille dans votre quotidien.

Savon de Marseille, distinguer le vrai du faux !

Tout d’abord, il faut savoir une chose c’est que le savon de Marseille, fait parti des savons les plus copiés au monde. 95% des savons vendus sous la dénomination de Savon de Marseille n’en sont pas !

Alors comment sélectionner le vrai du faux ?
Tout d’abord par la couleur, le savon de Marseille est de couleur verte. Il est composé de 6 ingrédients maximum et ne contient pas de conservateur, ni parfum ou colorant. Il ne contient pas d’huile palme et doit être produit en France.

Comment choisir son savon de Marseille ?

Si 4 sociétés se partagent la production de « savon de Marseille » elles ne sont pas forcément sur Marseille, la plus connue se trouve à Nantes.
Si vous habitez Marseille ou que vous visitez Marseille pendant les vacances, nous vous recommandons d’acheter votre savon de Marseille made in Marseille ! Quelques fabriques artisanales de renom comme la Savonnerie du Fer à Cheval ou du Sérail proposent des savons de très haute qualité.

Vous pouvez même faire des visites de savonnerie à Marseille pour en apprendre plus sur leurs secrets de production !

Les différentes façon d’utiliser son savon de Marseille ?

Votre savon de Marseille est votre allié du quotidien ! Le saviez-vous ?
Vous pouvez l’utiliser pour différents usages, et parfois quelques uns surprenants :

  • remplacer vos gels douche par du savon de Marseille, votre peau vous dira merci. Le savon de Marseille est également recommandé pour les peaux allergiques souffrant d’eczéma par exemple.

utilisation savon de marseille

  • voici une utilisation du savon de Marseille plutôt originale ! Faites-en un dentifrice … en mélangeant un petit morceau de savon avec de l’eau. Une fois dissout ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de citron et vous aurez une bouche saine et fraiche.
  • pour la vaisselle également, un petit coup d’éponge sur votre savon de Marseille et votre vaisselle est lavée proprement.

Décidément le savon de Marseille est utile pour plus d’une raison, alors quand est-ce que vous vous y mettez !


La technologie au service des personnes en situation de handicap

handicap personnes handicapées

Le jeudi 16 mai s’est tenue a Paris l’édition annuelle de VIVA TECHNOLOGY. Le salon présente les nouvelles technologies mises au point durant l’année 2018.
Dans un contexte d’amélioration de l’accessibilité aux personnes en situation de handicap, le salon présentera entre autres des technologies adaptées ou dédiées à ces dernières. Retour sur une expérience qui a intéressé pas mal d’associations œuvrant dans le milieu du handicap.

Quelles technologies pour les personnes en situation de handicap ?

Le salon VIVA TECHNOLOGY a, entre autres, accueilli l’entreprise Microsoft. La célèbre entreprise présenté une nouvelle manette adaptative pour les passionnés de jeux vidéos pour des personnes présentant des handicaps. L’entreprise a également initié le programme Al for Accessibility afin de concevoir des produits ayant une meilleure accessibilité.
On retrouve par exemple « Seeing AI », une application gratuite sous iOS qui va permettre de scanner l’entièreté du lieu dans lequel se trouve une personne malvoyante. Après avoir scanné le lieu, l’application permet ensuite de décrire l’environnement grâce à un assistant vocal.

Dans le même esprit et toujours pour les mal-voyants, l’outil Virtuoz, élaboré par la startup Feel Object, s’apparente à un plan tactile, complété par des informations vocales.
La co-fondatrice Céline Favy-Huin explique simplement le concept :

 « On fait appel au toucher et à l’ouïe pour créer une image mentale des lieux. »

handicap personnes handicapées technologies

Autre technologie mise au point : la réalité mixte mise au service des enfants et adolescents atteints d’autisme. Grâce à cette invention, les personnes atteintes d’autisme vont pouvoir vivre des situations de la vie courante par simulation et améliorer leurs compétences motrices et sociales. Le but des simulations est par exemple de reconnaître certaines expressions faciales pour améliorer la sociabilité.

Évoluant régulièrement, la technologie est donc très prometteuse dans le domaine du handicap.

Des associations au service des personnes en situation de handicap

Pour aider les personnes en situation de handicap, le plus important reste encore d’améliorer le rapport  et le lien entre les aidants et les personnes handicapées et la réponse apportée aux besoins de ces dernières.
Pour améliorer cela, de nombreuses associations œuvrent quotidiennement.

Parmi elles,  l’association Parcours handicap 13  présente sur un large périmètre : Marseille Sud, Marseille Nord, Marseille Est, Marseille Ouest mais aussi l’étang de Berre, le pays d’Arles et le pays d’Aix. Cette association regroupe un réseau d’adhérents qui comprend plus de 175 organismes. Mais également des centaines de bénévoles et enfin des personnes en situation de handicap.
Le but de Parcours Handicap 13 est de créer et fédérer un réseau d’adhérents durable afin de mettre en place des projets de vies adaptés à chaque personnes en situation de handicap.

handicap personnes handicapées

L’association propose entre autres, une solution d’aide aux aidants, 

 


La maison, premier lieu de vie pour les personnes handicapées

personnes handicapées ikea

Pour les personnes handicapées, toutes les étapes de la vie peuvent être une épreuve. L’aménagement d’une maison en fait partie. En effet, le domicile est le premier lieu dans lequel les personnes en situation de handicap passent le plus de temps. L’accès aux choses simples de l’habitat en question n’est pas toujours facile .
Prendre une douche, faire à manger, se lever, écrire sur son bureau: autant de choses qui nous paraissent anodines et qui sont pourtant un vrai défi au quotidien pour les personnes handicapées.

IKEA crée des accessoires de mobilier adaptés au handicap

ThisAbles : c’est le nom de la collection d’accessoire mobiliers mise au point par Ikéa Israël pour les personnes handicapées. L’enseigne a collaboré avec deux associations locales pour tester les produits.
Notamment des placards avec des poignées très grosses ou des boutons d’interrupteurs très larges. Ou encore des cales à glisser sous le canapé pour être à la bonne hauteur pour s’asseoir depuis un fauteuil !

En France nous ne pouvons que saluer cette formidable initiative. Car pour notre pays, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir en matière de handicap. C’est pour cette raison que bon nombre d’associations prennent le relai. Elles proposent des actions spécifiques et ciblées en fonction des besoins fondamentaux des personnes handicapées. Ainsi projets de vie, représentation des personnes ou encore le vieillissement des personnes handicapées sont un échantillon des domaines d’interventions de ces associations.

La représentation des personnes handicapées

Il existe une association qui a bien fait bouger les choses dans ce domaine. En effet le Mouvement Inter Parcours Handicap 13 en région PACA en a fait son cheval de bataille.
Grâce à IPH13 la représentation des personnes handicapées dans les instances décisionnelles ou consultatives des Bouches-du-Rhône est aujourd’hui inscrite dans la loi française depuis 2005.

Les principales actions du mouvement sur ce sujet sont l’aide aux personnes handicapées à se faire entendre et à s’exprimer et surtout leur représentation. C’est à dire favoriser et introduire l’intégration de ces personnes à la société en général. Mais également dans le travail ou le logement.


Marseille s’éveille au printemps

Marseille, est une ville complexe, qui a su se diversifier et s’enrichir au fur et à mesure des années. L’histoire est très présente dans son architecture.

Témoins des différentes influences, vous trouverez des lieux tels  que la cathédrale de la Major à proximité du MUCEM. Cette dernière construite au 19ème siècle a su conserver son style néobyzantin. Vous trouverez également la célèbre Basilique Notre Dame de la Garde ou la Boueno Maire en Provençal. Forte d’histoire, cette dernière a subit de nombreuses constructions et déconstructions. Pour enfin devenir celle qu’on connait aujourd’hui : La Bonne mère. Située à 149 mètres d’altitudes, le site vous donnera l’occasion d’admirer une vue incroyable sur la mer et sur tout Marseille. Autre témoin de l’histoire de Marseille : Le fort Saint Jean. Ce dernier réalisé au XV ème siècle sous l’ordre de Louis XIV est aujourd’hui relié à une partie beaucoup plus moderne : Le MUCEM.

Au retour des beaux jours, petites balades et découvertes artistiques vont de pairs !

Marseille Sud, Marseille Est, Marseille Ouest, et même Marseille Nord, chaque parties de la ville regorge de petit lieux d’exceptions qui pourront faire office de  »sorties printanière à Marseille ». Au retour des beaux jours, pas question de s’enfermer dans des musées ou de rester cloisonné. Alors pour toutes les personnes passionnées ou curieuses d’art sachez qu’il est possible de mélanger moments agréables au soleil et découvertes artistiques.   Notamment à la cité des arts de la rue située aux Aygalades, ce lieu d’exposition et d’expérimentation permet au visiteur de découvrir de véritables  œuvres d’arts, et cela dans un cadre naturel agréable. Vous retrouverez d’ailleurs à cet endroit la cascade naturelle des Aygalades qui réouvre chaque année au retour des beaux jours.

La cité des arts de la Rue – Marseille – Les Aygalades

Calanques : Les incontournables sorties printanières à  Marseille

Ensuite, sortie inévitable de ce début de saison : Les calanques. Prises d’assaut pendant l’été, ces dernières sont encore assez paisibles lors de la saison printanière. Alors si vous recherchez le calme, et que vous souhaitez faire une randonnée avant que la chaleur ne soit trop forte, le moment est venu.

De plus, le grand nombre de calanques vous donnera un paysage différent à admirer à chaque nouvelle balade : La calanque d’En vau, celle de sormiou, celle de Morgiou ou encore de Niolon. Tous ces endroits paradisiaques sauront vous faire rêver à travers une eau turquoise, une végétation riche, et une vue exceptionnelle.

Le charme irrésistible du Vallon des Auffes…

Le vallon des Auffes – Marseille

Autre petit coin de paradis incontournable à Marseille, le vallons des Auffes. Petit port de pêche à proximité du quartier d’Endoume et de la Corniche, vous pourrez y admirer un magnifique couché de soleil. Il vous sera également possible de déguster d’excellent plats à base de poisson frais dans de petits restaurants traditionnels.

Enfin, si vous désirez avoir un panel de sorties printanières  à Marseille, le site Marseille Autrement  vous propose des sorties originales et régulières. Le site permet également de trouver des bons plans sorties ! Profitez-en !


Le Maître Chocolatier : quand gourmandise et handicap font bon ménage

handicap

Depuis le 1er mars (soit il y a moins de deux semaines, une nouvelle Bande Dessinée a vu le jour : le Maître Chocolatier.
Avant de vous dévoiler le pitch, je tiens à vous dire qu’on peut souffrir d’un handicap et être particulièrement intelligent, futé et gourmand.
C’est important pour la suite de l’histoire.

Donc le pitch ? Alexis Carret travaille pour un grand chocolatier belge traditionnel, installé dans la prestigieuse Galerie de la Reine à Bruxelles. Sa maîtrise technique et son palais délicat en font un atout pour son employeur. Mais le garçon, réservé et discret, rêve d’autre chose sans oser franchir le pas… Le destin d’Alexis va basculer au cours d’une soirée organisée par son amie Clémence. Il fait la connaissance de Benjamin Crespin, un self-made man au sourire ravageur. Ainsi Benjamin lui propose de tout laisser tomber et de devenir son propre patron. Les deux hommes s’associent et créent leur propre boutique. Le succès sera finalement au rendez-vous… Mais avec lui arriveront de nouveaux problèmes et des adversaires redoutables.

L’auteure Bénédicte Gourdon a toujours aimé les histoires. Son activité de psychologue auprès des personnes sourdes au CHU de Bordeaux la conduit à aborder des thèmes divers et variés, notamment le handicap.

Et c’est naturellement qu’elle a inclus dans « Le Maître Chocolatier » un personnage handicapé, sourd et muet plus précisément.

Le handicap n’est pas une fatalité

Il est difficile pour des personnes valides de penser que le handicap n’est pas QUE handicapant. Des personnes en situation de handicap peuvent vivre normalement, se déplacer et travailler bien évidemment. (Nous sommes tous d’accord que cela dépend du degré de handicap, bien sûr).
En effet le handicap n’est ni une fatalité, ni une fin en soi. Il faut juste parfois aller au-delà des apparences. Mais dans notre société où justement l’apparence devient primordiale, on en oublie des (nos ?) valeurs fondamentales… La preuve ! Même dans les B.D on fait intervenir des « handicapés ». Et pour les plus vieux, vous vous rappellerez de Bernardo, le fidèle serviteur de Zorro qui lui a sauvé la mise plus d’une fois !

Vivre en liberté avec un handicap

Les personnes en situation de handicap peuvent vivre comme bon leur semble, avoir un projet de vie qui leur permet de se déplacer, d’avoir accès aux transports, mais aussi à un emploi et à des activités.
Si le gourvernement a fait du handicap une préoccupation constante, il n’en reste pas moins vrai que le chemin est encore long.
Heureusement il existe des associations dans toute la France, du Nord au Sud pour aider les personnes en situation de handicap à vivre normalement.


Marseille, la ville qui inspire tous les créateurs et artisans

marseille visiter

Marseille est une ville en plein bouillonnement créatif. Depuis qu’elle s’est vue décernée le titre de Capitale Européenne de la Culture en 2013, Marseille n’a jamais cessé d’être aussi dynamique et créative.

Elle attire d’ailleurs beaucoup de jeunes artistes et créateurs natifs de Marseille, mais aussi étrangers, qui choisissent la ville de Marseille pour poser leur bagage. Pas seulement pour le bleu de ses eaux mais pour l’inspiration créative qu’elle génère.

D’où vient l’inspiration des créateurs Marseillais ?

Qu’est-ce qui inspire autant les créateurs et artistes à s’installer dans la ville de Marseille. Les couleurs bien sûr, la luminosité mais aussi les peintres comme le précise la créatrice de la marque Leï 1984. Elle trouve sa source dans les peintres qui ont rendu célèbre le Sud comme Cézanne ou y ont peints comme Matisse ou Picasso.

Les artistes de rues qui s’expriment librement sur un bout de mur dans des endroits parfois improbables à la limite du rivage Marseillais, sont aussi une source d’inspiration pour les jeunes créateurs.

Marseille affichait ses célébrités et en grand format … comme le célèbre mur de Zidane. Le footballeur figure emblématique de Marseille, inspira à l’occasion de Marseille Capitale européenne de la Culture une oeuvre monumentale de 60 m2.

Réalisée par le photographe plasticien Bernard Pras, cela donna une installation faite de fripes et de centaines d’objets de récupération.

Des artisans made in  Marseille

Artisans et producteurs se battent également pour conserver à Marseille son patrimoine culture et gastronomique. Au delà de la mode très présente sur Marseille, les produits provençaux made in Marseille ont le vent en poupe également.

visiter marseille
Vous pouvez visiter Marseille autrement et rencontrer ses artisans lors de balade contée, c’est une expérience inédite pour mieux connaitre la ville et ses habitants !

 


Quand les chiens guides sont l’objet de toutes les attentions

chiens guides sensibilisations

Il  y a quelques jours, la presse sarthoise mettait à l’honneur deux étudiantes en lycée agricole. Ces deux jeunes filles ont le projet et l’ambition d’aider l’association des chiens guides d’aveugle de la Sarthe dans le cadre de leur projet d’initiative et de communication.
Pour aider leur cause, elles ont adopté la technique du crowfunding et lancé une cagnotte Internet sur le site leetchi.com

Pour concrétiser leur action, Elles organiseront le mercredi 20 mars 2019, une démonstration présentée par l’entraîneur d’une association de chiens guides d’aveugles.

Sensibiliser le public aux chiens guides

C’est une cause encore méconnue hors de l’entourage des personnes qui sont atteintes de malvoyance. Aussi de plus en plus d’associations de chiens guides d’aveugle organisent des campagnes de sensibilisation.
Ces ateliers sont adaptés aux enfants comme aux adultes.

En effet les associations ont différents types de « parcours » pour pouvoir enseigner aux voyants ce que peut-être la vie d’une personne devant bénéficier de chiens guides.
L’objectif de ces ateliers est tout d’abord de faire comprendre à leur public l’environnement quotidien d’un non-voyant. Car encore trop de personnes ont des idées reçues voir une ignorance totale de ce handicap.
Ce qui est normal. Cependant ce qui l’est moins c’est d’être dans l’incapacité totale de venir en aide à des personnes en difficulté.

Du braille aux chiens guides

Les campagnes de sensibilisation par les associations de chiens-guides fonctionnent par atelier.
Pour les enfants en école élémentaire par exemple, on découvre le braille et son histoire. On apprend à faire des dessins en relief pour mieux se représenter ce que l’on ne peut pas voir ou on assiste à un atelier pâte à modeler en produisant un objet les yeux ouverts, et on reproduit les mêmes exercices les yeux bandés.
Pour un public adulte, on reprendra les mêmes bases et on explorera les autres sens lorsqu’on est privé de la vue (toucher, ouïe, odorat). On apprendra également à se déplacer avec un guidage au coude dans les mêmes conditions qu’une personne non-voyante.

Les associations de chiens-guides prennent le temps de présenter toutes ces activités afin de faire comprendre l’importance et la valorisation des chiens guides.

Si vous êtes en PACA, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’association chiensguides13.30.84.fr pour participer à ces campagnes.


La question du handicap abordée par une série phare de France TV

handicap plus belle la vie

Qui ne connaît pas « Plus belle la vie » ? La célèbre série marseillaise diffusée depuis près de 15 ans sur France 3. Mais si vous savez le café Mistral où se nouent des intrigues amoureuses et où se déjouent les pires complots ?
Il y a la fameuse Luna, Blanche, Thomas ou encore Mélanie incarnée par la sublime Laetitïa Milot. Ca y est vous y êtes ? Parfait.
Tout ça pour vous dire que dans les derniers épisodes de la série, on a vu Luna, victime d’un accident, devenir paraplégique. Une façon comme une autre d’aborder le handicap à Marseille et ailleurs

Le handicap doit être abordé par tous

Pour France Télévisions, c’est « la mission du service public d’aborder le handicap ». Et en lui faisant jouer une place déterminante au sein d’une série regardée par plus de 3 millions de téléspectateurs chaque soir, c’est peut-être LA bonne idée. La bonne idée pour sensibiliser le public mais peut-être aussi le gouvernement en l’alertant encore des difficultés rencontrées.
En effet l’équipe de la série a décidé vouloir être crédible. Surtout pour faire prendre conscience à une audience toujours plus large ce que les personnes en situation de handicap peuvent endurer.
D’abord il y a le décor de la chambre d’hôpital. Pour la réalisation technique et artistique, il était hors de question de faire n’importe quoi. Le chef déco de la série est allé en repérage dans un vrai centre accueillant des personnes handicapées. Il a ainsi pu reproduire le plus fidèlement possible leur environnement hospitalier.

Le handicap à la maison

Mais il y a une autre véritable dimension à prendre en compte : le handicap au quotidien.
Toujours dans un souci de crédibilité, Dorothée Colombani, directrice artistique chargée des extérieurs explique que les scènes dans la piscine ou le gymnase ont été tournées dans un établissement à Marseille avec un kiné qui a montré les bons gestes.

Mais Plus belle la vie ne s’arrêtera pas là et tournera dehors « pour illustrer les problèmes d’accessibilité [dans le handicap] : les trottoirs trop étroits, les voitures mal garées, les boutiques avec des marches ou un taxi qui refuse de prendre Luna. »

Le domicile de Luna a également été entièrement revu pour correspondre à la vie d’une personne en fauteuil roulant.

 


« Rendez-vous en France » à Marseille les 19 et 20 mars 2019

marseille parc chanot

Les 19 et 20 mars 2019, le parc Chanot à Marseille ouvre ses portes pour le (très réputé) salon Rendez-vous en France.
Cet événement verra la venue de presque 1000 prescripteurs venus de 70 pays différents pour découvrir le tourisme et l’offre commerciale française.
Mais pas que. C’est également une opportunité en or pour pour la région Provence Alpes Côtes d’Azur. Une bonne occasion de sortir à Marseille.
Les acteurs du tourisme (entre autres) du territoire sont motivés et déterminés à s’allier pour tirer profit au maximum de cette visibilité exceptionnelle.

Marseille, ville de tourisme et de commerce

La cité phocéenne a toujours attiré un large public. Que ce soit pour des tractations commerciales (grâce au port) ou plus généralement pour « passer du bon temps ». Marseille, ville magique, entre mer et montagne sert une population touristique de plus en plus importante. Petits et grands, aventuriers, marcheurs, plongeurs, il y en a pour tous les goûts.

Mais par où commencer quand on ne connait pas cette ville ? Et il n’y a pas que les touirstes d’un week-end ou d’une période de vacances qui s’interrogent.
En effet des habitants permanents de Marseille s’interrogent souvent où sortir à Marseille.

Sortir à Marseille : tout un programme

Effectivement si Marseille a été élue capitale culturelle en 2018, ce n’est pas pour rien. Vous pouvez sortir à Marseille en journée ou en soirée tous les jours pendant une semaine, vous n’irez jamais au même endroit.
Par exemple vous pouvez faire une balade-découverte dans le centre-ville de Marseille en journée et partir à la rencontre de créateurs et d’artisans.
Et le soir vous pouvez opter de sortir à Marseille à la fois pour vous cultiver mais également vous amuser.
Si vous aimez le cinéma, vous pourrez par exemple vous rendre au Mucem pour une projection particulière de « Attache moi » de Pedro Almodovar.
Cette soirée vous entraînera dans l’univers populaire, intimiste et extravagant du réalisateur !

Sortir à Marseille c’est souvent la promesse d’un moment plein de surprises et de rencontres inattendues !


Le parcours en matière de handicap à Marseille

Depuis quelques années, la France a sérieusement inclu la question du handicap dans sa politique d’aménagement urbain. Mais, malgré les prises de décisions et les aménagements déjà réalisés, il reste de gros efforts à faire.

En effet, depuis 2009, l’APF (Association des paralysés de France) mesure la progression de l’accessibilité dans les communes françaises. Les mesures réalisées montrent que les choses avancent très lentement.

En 2009 déjà, des villes comme Paris ou Marseille occupaient respectivement la 20 ème place et la 70 ème place.

Le parcours en matière de Handicap à Marseille.

Aujourd’hui encore, des villes comme Marseille ne permettent pas aux personnes handicapées d’accéder au transports en commun…

Seulement 4 des 28 stations de métro de la deuxième ville de France sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Malgré une évolution lente et un retard évident dans les travaux, la ville de Marseille a tout de même prévu des changements pour les années à venir. Depuis le mois de février 2019, des travaux ont commencé à la gare Saint Charles et devraient se terminer en 2025. Avec un budget de 25 millions d’euros, ils devraient permettre de rendre la gare accessible aux personnes handicapées.

Autre point positif : l’école Polytech à Marseille propose une formation d’ingénieur adaptée aux personnes handicapées. Cela montre que les mentalités commencent à évoluer et que la question du handicap est de plus en plus présente dans de nombreuses structures et institutions.

De plus, les structures telles que les établissements scolaires, centres d’apprentissages tel que Polytech doivent être mis au premier plan. En effet, ce sont en partie ces établissements qui permettront de faciliter l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap et de mettre en place des projets de vie

Parcours Handicap13 un réseau d’entraide pour le handicap à Marseille

Malgré le retard dans les travaux d’accessibilité à Marseille, il existe de nombreuses associations permettant de faciliter la vie quotidienne de milliers de personnes en situation de handicap.

Parcours Handicap13 est l’une d’entre elles. L’association compte 6 territoires différents : Le pays d’Arles, l’étang de Berre, le pays d’Aix, Marseille nord, Marseille sud et enfin Marseille est.

Parcours handicap13 est un réseaux qui regroupe différentes personnes concernées par le handicap.
Des associations ou structures adhérentes, des professionnels, des bénévoles, ou encore des personnes ou familles touchées par le handicap.